Profil photo sur Seven by Five

Seven by Five est un blogue nord‐irlandais sur la photographie. Plusieurs fois par semaine, des articles y sont publiés, traitant d’outils, de logiciels et de techniques photographiques. J’ai été invité à y participer en écrivant un profil photo qui décrit mes idoles, ma démarche et mon cheminement comme photographe. Merci à Hélène Drouin et Paul Théberge pour leur coup de main avec la révision et la traduction.

Photo Profile : Patrick Matte

Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais, voici la version française du texte :


J’ai commencé à m’intéresser à la photographie en 2003. Étant dans le domaine de la création Web depuis des lustres, j’ai toujours eu la conviction qu’une belle photo peut donner la parole à tous les designs graphiques.

J’ai appris la technique en suivant une formation au New York Institute of Photography en 2006. Par la suite, j’ai continué à apprendre de différentes façons : club de photo, livres, revues, sites Web comme celui‐ci. Sans oublier bien sûr les échanges avec des photographes débutants et expérimentés.

J’admire de nombreux photographes : Matt Stuart pour ses photos de rue extraordinaires et son utilisation de multiples niveaux d’information. Jaime Ibarra pour son style visuel éclaté qui crée de nouveaux standards. Zack Arias pour sa manière d’expliquer des choses complexes et de les rendre accessibles. C’est le premier qui m’a fait comprendre la loi de l’inverse du carré de la distance ! Et finalement Maurice Pitre, un photographe que j’ai rencontré à mes débuts, pour sa façon « zen » d’aborder la photo.

La photographie me permet d’exprimer des idées que j’arrive difficilement à traduire en mots. Bien que le portrait ait toujours été un sujet qui m’inspire, je me considère encore comme un photographe généraliste. Mon style se définit plutôt par des ambiances, une lumière soignée, des émotions — parfois imprécises mais toujours présentes. Les sujets créés de toutes pièces et les environnements plus grands que nature sont une grande inspiration pour moi.

Lors de la création d’une photographie, je procède en plusieurs étapes. Bien que chronologique dans son ensemble, mon processus est consciemment désorganisé. C’est ainsi que je me sens le plus créatif. J’ai déjà tenté de me donner une démarche claire à suivre et ça fonctionne bien lors de projets corporatifs, mais moins lors de la création d’œuvres artistiques.

Il y a d’abord la planification. C’est à ce stade que je décide d’une orientation, d’un style visuel et surtout d’une émotion que je veux représenter. Mes photos ne sont jamais totalement concrètes à cette étape. Je me laisse beaucoup de latitude pour travailler en espérant que le hasard puisse intervenir en temps opportun et emmener son lot de surprises.

Lors de la prise de vue, je tente par tous les moyens de créer une scène qui transcende le quotidien. J’aime jouer sur les contrastes. Comme toile de fond, j’utilise souvent un lieu puisqu’il permet par ses textures et sa complexité d’appuyer ou de contraster l’émotion du sujet. J’aime aussi que mes modèles aient un regard rêveur. Le rêve est une émotion qui laisse place à l’interprétation de celui qui regarde.

Vient finalement l’étape de sélection et de retouche de la photo. J’emprunte donc des styles photographiques de toutes les époques, en utilisant des couches de textures, de la variation dans les couleurs et des ajustements dans les lumières. J’aime pousser la retouche numérique très loin, mais en gardant toujours en tête que c’est une photographie qui est ma matière première.

Site Web : http://​www​.patmatte​.com
Flickr : http://​www​.flickr​.com/​p​h​o​t​o​s​/​p​a​t​r​i​c​k​m​a​tte
Facebook : http://​www​.facebook​.com/​p​a​t​r​i​c​k​m​a​t​t​e​p​h​o​t​o​g​r​a​phe

1 comment(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *