Lettre à Luc Archambault

M. Archambault,

Malgré le grand respect que j’ai pour vous et votre oeuvre, j’aimerais vous partager mon malaise relativement à votre démarche concernant le spectacle de Paul McCartney dimanche prochain.

Je trouve exagéré de voir McCartney comme un symbole britannique revenant nous hanter et nous rappeler la conquête de son peuple sur les Français il y a plusieurs centaines d’années. Je vois plutôt Sir Paul comme le symbole de la musique qui réunit les gens. Je vous rappelle que les Beatles ont été l’un des premiers groupes de musique à connaître un succès mondial, rapprochant ainsi les citoyens de la terre entière.

Le peuple britannique et la langue anglaise font partie de l’histoire de la ville de Québec. La cohabitation entre les deux peuples a forgé ce que sont les Québécois d’aujourd’hui. Au final, il n’est plus temps de réécrire l’histoire ; il faut plutôt la célébrer dans toute sa diversité.

Je suis fier d’être Québécois et je prendrai part au spectacle ce dimanche comme je l’ai fait depuis le début des festivités.

Encore une fois, bonne fête Québec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *