2012 en 50 bouquins

2012 en 50 bouquins

Il y a un an, j’ai découvert Goodreads, un réseau social pour les amateurs de lecture. On y trouve une base de données de millions de livres, qui a l’avantage d’être « crowdsourcée », donc bien informée même pour les ouvrages un peu moins populaires.

Chaque année, le site lance un « reading challenge », un défi de lecture pour ses membres. Chaque membre choisi combien de livres il veut lire durant la prochaine année et il le partage publiquement, question de se mettre un peu de pression et d’en faire un réel engagement.

L’an dernier à pareille date, je m’étais fixé le but de lire 25 livres en un an. J’en ai finalement lu le double (voir la liste des 50 livres que j’ai lus en 2012). Ç’a été toute une aventure.

Des essais, de la littérature, des livres de photographies, de technologie, des grands classiques. Le livre à l’ère du Web peut sembler archaïque, surtout pour un geek comme moi. Pourtant, la lecture permet de prendre du recul face à un sujet et très souvent d’en acquérir une vision exhaustive. Je trouve aussi que la lecture est une forme de méditation : c’est une activité qui me force à ralentir le rythme pour un temps.

Si vous avez le goût de lire, voici mes coups de cœur parmi mes 50 livres lus cette année…

How I Killed Pluto and Why It Had It Coming (2010) de Mike Brown

Mike Brown est l’homme qui a découvert dans notre système solaire une planète plus grosse et plus éloignée que Pluton, venant remettre en question le statut de planète de cette dernière. C’est grâce (ou à cause, selon le point de vue) à ses découvertes qu’est née la catégorie « planètes naines » et que Pluton n’est plus une planète. C’est aussi grâce à lui qu’on sait désormais qu’il y a possiblement des centaines d’objets du même genre dans notre système solaire, dans le secteur appelé ceinture de Kuiper.

Ce livre raconte ses observations aux limites de notre système solaire alors que le reste du monde croyait que tout y avait été découvert et qu’il était temps de tourner nos regards ailleurs. C’est une histoire passionnante pour tout ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’astronomie.

Si vous avez déjà regardé le ciel avec le sentiment d’être infiniment petit, ce livre est pour vous. Lu en version originale anglaise.

Fiche de How I Killed Pluto and Why It Had It Coming sur Goodreads

Tout nu sur le web : Plaidoyer pour une transparence maîtrisée (2011) de Jeff Jarvis

J’ai adoré ce livre. Jeff Jarvis explique la « publitude » (publicness ou le fait d’être public) sans être en opposition à la vie privée. Il ratisse large : le printemps arabe, Facebook, Google, les lois de l’Union européenne.

Il parle aussi de la période que nous vivons actuellement comme l’une des périodes les plus importantes de l’histoire de l’humanité, au même titre que l’invention de l’imprimé par Gutenberg. À ce sujet, il fait des parallèles fort intéressants entre les deux époques.

Je le recommande à tous ceux qui ont un intérêt pour l’époque stimulante dans laquelle nous vivons. Lu en version française.

Fiche de Tout nu sur le web sur Goodreads

Le Choc du futur (1970) de Alvin Toffler

Ce livre est un voyage parce qu’il est colossal et qu’il demande une bonne concentration. Mais il a provoqué en moi une prise de conscience. Il m’a permis de voir plus clair et de percer le mystère du rythme frénétique de la vie d’aujourd’hui. Écrit à la fin des années 60, Alvin Toffler voyait déjà clair dans ce qui était à ce moment un futur à moyen terme et qui est aujourd’hui notre réalité. Au début, il explique pourquoi on a l’impression que tout s’accélère et pourquoi on est parfois dépassé par les événements. Il parle de la reconfiguration de la société, des choses que nous tenons pour acquises et qui changent rapidement, du décalage entre la lenteur d’adaptation naturelle de l’humain et la rapidité de bouleversement de son entourage. C’est ce qu’il appelle le choc du futur, tel un choc culturel lié aux changements rapides. Vers la fin du livre, il parle du système scolaire et de son retard sur l’évolution rapide de la société. Ces idées sur l’éducation sont d’ailleurs reprises par Seth Godin dans son livre Stop Stealing Dreams (2012). Lu en version française.

Fiche du Choc du futur sur Goodreads

A Short History of Nearly Everything (2003) de Bill Bryson

Je m’étais donné 1 an pour lire ce livre. Finalement, je suis passé au travers en 5 semaines. A Short History of Nearly Everything est une histoire passionnante, l’histoire de ce que nous sommes et comment nous sommes arrivés là. Ça commence avec le big bang et ça finit avec l’homo sapiens. Entre les deux, il y a la chimie, la physique, la géologie, mais surtout il y a tous les hasards et événements de l’histoire qui font que nous sommes là aujourd’hui, sur la terre, bien que toutes les chances étaient contre nous. Ce avons de grandes responsabilités envers notre environnement. Ce n’est pas un livre environnementaliste. C’est la science qui nous démontre que l’équilibre de ce qui nous entoure est fragile et qu’il faut en prendre soin. Lu en version originale anglaise.

Fiche de A Short History of Nearly Everything sur Goodreads

Life of Pi (2001) de Yann Martel

Des analyses complètes ont été faites, d’autant plus que ce roman est maintenant un film, alors tout ce que je peux ajouter c’est que c’est un livre magnifique, parfois dur, et qui fais réfléchir longtemps après l’avoir terminé. Je dirais aussi de ne pas trop lire sur le livre avant de lire le livre. C’est plaisant de se laisser surprendre. Lu en version originale anglaise.

Fiche de Life of Pi sur Goodreads

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *