Patrick Matte

Pour des résolutions quantifiées

Les bonnes réso­lu­tions du nouvel an sont une tradi­tion qui nous permet de tenter d’être quelqu’un de meilleur, pour nous même et ceux qui nous entourent. Mais on a de la diffi­culté à les tenir. Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas assez précises.

Prenons l’exemple de la remise en forme.

Résolution : « Je veux m’entraîner plus cette année ». On s’abonne au gym. On y va 3 fois par semaine. On saute une fois de temps en temps. Rendu à l’été, on se dit que c’est mieux de prati­quer un sport dehors. Et rendu à l’automne, le gym, c’est de la vieille histoire. « Reste juste 4 mois. J’ai pas perdu tant d’argent… »

L’année suivante, on trans­forme notre réso­lu­tion en ambi­tion : « J’aimerais être en forme ». Ça laisse de la lati­tude sur le moyen. Course, marche, vélo, nage… Mais le temps passe et c’est diffi­cile de savoir si on est vrai­ment arrivé à nos fins ou si on est encore en proces­sus. Quand est-ce qu’on peut se consi­dé­rer en forme ? « La fille dans le club de course, elle est vrai­ment plus en forme que moi. Pis l’autre gars, il a couru 3 mara­thons. » Il y a toujours mieux que nous.

Il faut se fixer un but précis pour savoir quand on l’a atteint

Reste les réso­lu­tions quan­ti­fiées, celles qui sont un peu plus déran­geantes parce qu’elles nous obligent à mettre des chiffres sur nos ambi­tions. C’est moins allé­go­rique. C’est moins théo­rique. Et si ça nous forçait à tenir nos réso­lu­tions ?

C’est ce que je tente cette année.

Pour y arri­ver, j’ai mesuré mes capa­ci­tés actuelles de forme(!) physique et je me suis donné des objec­tifs d’amélioration sur trois types d’exercices muscu­laires et sur deux aspects du cardio, soit la distance et la vitesse :

ExerciceActuelBut
Push-upsSérie de 10Série de 20
Biceps curl 25 lbsSérie de 10Série de 18
CrunchSérie de 12Série de 24
Course : distance10 km16 km
Course : pace 5k6:256:00
(*les données indi­quées le sont à titre d'exemple seule­ment) 🙂

Ainsi, j’ai une liste concrète de buts à atteindre, que je vais pouvoir cocher durant l’année. Je n’aurai pas l’impression d’avoir échoué. Je pour­rai même me donner une note à la fin de l’année, en lien avec la quan­tité de buts atteints.

Motivant ? Je crois que oui. En tout cas, je préfère ça à une vague impres­sion d’avoir échoué sans jamais être vrai­ment fixé. Je l’essaye et je verrai bien.

Écrit le 4 janvier 2017 par Patrick Matte

Répondre